Histoire de la myticulture

Comment est née la mytiliculture ?

C’est un voyageur irlandais, Patrick Walton, qui en 1235, a inventé la culture sur bouchot. Victime d’un naufrage dans la Baie de l’Aiguillon, il s’installe et se consacre à la capture d’oiseaux d’eau à l’aide de filets.
Il remarque alors que les piquets retenant ses filets, plantés dans la mer, se recouvrent de moules. Il multiplie les piquets et les réunit par des claies, inventant ainsi la culture sur bouchots.
La production de moules, appelée mytiliculture, s’accroît et sera réglementée par Colbert en 1681.

La deuxième moitié du 19ème siècle voit le véritable essor de la Mytiliculture sur la côte Atlantique, de la Vendée à l’estran d’Oléron.
Les mytiliculteurs vont ensuite perfectionner leur technique pour accroitre leur production :

  • à partir de 1932, les piquets de bouchots sont progressivement remplacés par des pieux plus larges, au rendement supérieur ;
  • à partir de 1960, un nouveau mode de culture en eau profonde apparaît.

 Source

 « Vague de sous, puits de moules » – Paul Eluard

Qu'est ce que sont les moules de bouchots ?

En quoi consiste cet élevage ?

Une espèce est cultivée pour produire les Moules de bouchot : Mytilus edulis.

Cette espèce correspond à des produits sélectionnés pour leur aptitude à vivre dans les conditions d’élevage sur estran telles que définies dans un cahier des charges précis mais également selon les méthodes et la durée d’élevage qui permettent de garantir la spécificité et la régularité des produits.

Cette culture se pratique sur le littoral Atlantique ou de la Manche, sur des alignements de pieux, les fameux bouchots.

Combien de temps faut-il pour élever des moules de bouchots ?

1 an.

C’est au début du printemps que naissent les Moules de bouchot entre la Charente et la Loire. Des cordes sont tendues horizontalement pour recueillir ce naissain qui peut se fixer facilement.

En juin, les cordes sont disposées sur des portiques en bois appelés chantiers. Le naissain se développe ici jusqu’à la fin de l’été.

Les cordes sont enroulées en spirale autour des bouchots à partir de septembre. Pour protéger les Moules de bouchot contre l’invasion des crabes, les pieux sont habillés d’une jupe ou tahitienne.

Le développement des Moules de bouchot a lieu pendant l’hiver et le printemps suivants.

Les artisans producteurs veillent au bon développement des Moules de bouchot et interviennent tout au long de leur croissance pour garantir une qualité optimale. Par exemple, le catinage consiste à entourer les pieux de filets pour que les Moules de bouchot ne soient pas emportées par les tempêtes. Les algues sont enlevées régulièrement et les invasions de prédateurs surveillées.

Après un an sur le bouchot, les moules sont cueillies mécaniquement par bateau amphibie ou tracteur pour être lavées, triées et conditionnées pour l’expédition et la vente.